7.2.07

Voyage en train

Aujourd’hui, parce que ma voiture était au garage, j’ai pris le train de banlieue pour revenir du travail. Ça fait plus de deux ans que j’habite à l’Île Perrot et c’était la première fois que j’essayais le train. Je n’ai pas détesté ça… mais je ne pense pas que je vais abandonner ma voiture. Au travail, je n’aime pas me sentir prisonnier d’un horaire. J’aime avoir la liberté de rester au bureau aussi tard que je veux.

Par contre, j’ai la conviction que l’avenir appartient au transport en commun. Rien à voir avec l’environnement. Je pense plutôt qu’on dispose maintenant d’outils pour combattre le principal ennemi de l’adepte du transport en commun: l’ennui.

À mon avis, bien des automobilistes refusent de prendre l’autobus ou le train parce qu’ils trouvent ça plus ennuyant que conduire leurs autos. Je ne crois pas que les jeunes qui grandissent équipés de téléphones cellulaires, de iPods, de consoles de jeux portatives et d’ordinateurs portables vont avoir ce problème-là. Je pense qu’ils vont préférer prendre le transport en commun et se distraire avec leurs gadgets au lieu d’être «pognés» à conduire.

2 commentaires:

Lavoie a dit...

Je fais 2h de métro-bus par jour. Je suis moins stressé depuis et ça me permet de regarder un film par jour avec mon lecteur DVD portatif.

Anonyme a dit...

Moi je suis une inconditionelle de ma voiture. C est plus pratique car je m entraine le matin avant d aller au travail, et je transporte toujours beaucoup de sacs avec moi. Dans l auto, j ecoute de la musique forte, je chante ou je bats la mesure... puis je fais de petites courses en rentrant chez moi. Par contre, j ai tres souvent des tickets de stationnement!!!
Anny