1.3.05

Île Raymond

Pas besoin de voyager jusque dans le sud pour siroter un verre sur un îlot exotique. On peut simplement visiter l’île Raymond sur le lac Saint-François. Situé au large du village de Sainte-Barbe sur la rive sud du lac, l’île Raymond abrite un quai et un restaurant-bar fréquenté par les plaisanciers naviguant sur le lac durant la saison estivale. Si vous voulez vous y rendre en bateau, notez que l’île Raymond s’appelle «île des francs-tireurs» sur les cartes marines

Mais pas besoin de posséder une embarcation pour visiter l’île. Les propriétaires de l’île offrent aux visiteurs «terrestres» un service gratuit de bateau-passeur. L’embarcadère se trouve au bout de la 39ième avenue à Sainte-Barbe. Il y a un stationnement où on peut laisser sa voiture et un téléphone qui permet d’appeler à l’île et de demander que le bateau vienne nous chercher.

L’endroit vaut largement une petite visite ne serait-ce que pour la petite croisière sur le lac et son caractère particulier. Le restaurant et sa terrasse sont rustiques, mais agréables L’île possède aussi un attrait particulier pour les amateurs de plongée en apnée: une épave... automobile.

Selon les «indigènes locaux», il s’agit d’une Mini Austin coulée dans les années 70 alors qu’elle participait à une course sur la glace. La voiture repose à une trentaine de mètres au large de l’île, dans moins de deux mètres d’eau. Pour l’atteindre, il suffit de se mettre à l’eau derrière le restaurant de l’île. L’épave se trouve alors légèrement sur la droite. Malmenée chaque hiver par la glace, la petite auto a été sectionnée en deux et a perdu son toit. Elle sert néanmoins d’abri à une multitude de crapets de roche. Les quatres roues, le volant, le moteur et la batterie de la voiture sont clairement visibles dans les eaux claires du lac. La forêt d’herbes aquatique qui l’entoure est aussi intéressante à explorer. J’ai croisé là de superbes achigans. Comme la circulation nautique est assez intense aux abords de l’île, mieux vaut avoir un drapeau de plongée.

2 commentaires:

suzanne isabelle a dit...

Merci pour les bon commentaires! Nous sommes un petit groupe de filles qui travailles fort afin que les clients puissent passer du bon temps avec nous sur notre île. Nous sommes toujours heureuses d'entendre des choses aussi gentilles! Au plaisir!


suzanne isabelle a dit...


1.3.05
Île Raymond
Pas besoin de voyager jusque dans le sud pour siroter un verre sur un îlot exotique. On peut simplement visiter l’île Raymond sur le lac Saint-François. Situé au large du village de Sainte-Barbe sur la rive sud du lac, l’île Raymond abrite un quai et un restaurant-bar fréquenté par les plaisanciers naviguant sur le lac durant la saison estivale. Si vous voulez vous y rendre en bateau, notez que l’île Raymond s’appelle «île des francs-tireurs» sur les cartes marines

Mais pas besoin de posséder une embarcation pour visiter l’île. Les propriétaires de l’île offrent aux visiteurs «terrestres» un service gratuit de bateau-passeur. L’embarcadère se trouve au bout de la 39ième avenue à Sainte-Barbe. Il y a un stationnement où on peut laisser sa voiture et un téléphone qui permet d’appeler à l’île et de demander que le bateau vienne nous chercher.

L’endroit vaut largement une petite visite ne serait-ce que pour la petite croisière sur le lac et son caractère particulier. Le restaurant et sa terrasse sont rustiques, mais agréables L’île possède aussi un attrait particulier pour les amateurs de plongée en apnée: une épave... automobile.

Selon les «indigènes locaux», il s’agit d’une Mini Austin coulée dans les années 70 alors qu’elle participait à une course sur la glace. La voiture repose à une trentaine de mètres au large de l’île, dans moins de deux mètres d’eau. Pour l’atteindre, il suffit de se mettre à l’eau derrière le restaurant de l’île. L’épave se trouve alors légèrement sur la droite. Malmenée chaque hiver par la glace, la petite auto a été sectionnée en deux et a perdu son toit. Elle sert néanmoins d’abri à une multitude de crapets de roche. Les quatres roues, le volant, le moteur et la batterie de la voiture sont clairement visibles dans les eaux claires du lac. La forêt d’herbes aquatique qui l’entoure est aussi intéressante à explorer. J’ai croisé là de superbes achigans. Comme la circulation nautique est assez intense aux abords de l’île, mieux vaut avoir un drapeau de plongée.
Publié par Barclay à 23:30
1 commentaire:
suzanne isabelle a dit...
Merci pour les bon commentaires! Nous sommes un petit groupe de filles qui travailles fort afin que les clients puissent passer du bon temps avec nous sur notre île. Nous sommes toujours heureuses d'entendre des choses aussi gentilles! Au plaisir!


23:44